Tourisme adapté

DES VACANCES ORGANISEES : DES VACANCES REUSSIES ?....

Lundi, 29 Août 2011 09:34

Il est naturel de se pencher sur la question des vacances. Cependant l’organisation de celles-ci s’avère plus difficile pour certaines personnes notamment pour les personnes en situation de handicap.

A quel moment partir ? Comment s’y rendre ? Quelle destination choisir ? Quel type d’hébergement ?… Jusque là rien de bien extraordinaire, elles se posent les mêmes questions que tout un chacun. Toutefois, il y a bien un élément qui joue un rôle important dans la prise de décision : le niveau d’accessibilité.

Loin d’être anodin, il est la clé d’un séjour réussi. La personne en situation de handicap doit par conséquent s’assurer de l’adaptation des lieux, des transports, de l’offre de service… le moindre imprévu étant susceptible de rendre son séjour épouvantable (sanitaire non adapté, absence de signalétique, …).

L’organisation d’un séjour pour une personne en situation de handicap reste difficile et réside dans la faculté à trouver une information fiable.

Internet est la première source d’information. Bien qu’il existe beaucoup de sites internet sur le tourisme, très peu donnent des informations de qualité sur l’ensemble des étapes du séjour (transports, activités, abords, sites culturels accessibles,…). Et quand bien même la personne trouverait les informations nécessaires, elle n’est pas à l’abri d’une mauvaise surprise sur le lieu de séjour.

Le facteur accessibilité - en plus du critère financier - peut par conséquent influencer les comportements des touristes en situation de handicap dans le choix de la destination, du transport, de l’hébergement… à condition d’avoir accès à l’information.

Du coté des professionnels, certains ont su se différencier avec le label Tourisme et Handicap dont l’objectif est de répondre à ce besoin (un autre label « destination pour tous » plus adapté car répondant à une offre touristique globale est en phase d’expérimentation cette année).

D’autres estiment que la mise en accessibilité est un trop gros investissement (achat de matériel, travaux…) pour une clientèle jugée encore incertaine et refusent par conséquent de se mettre aux normes.

Malgré la législation en vigueur - loi du 11 février 2005 relative à l’égalité des droits et des chances, la participation et la citoyenneté des personnes handicapées -, force est de constater qu’il reste encore beaucoup à faire pour améliorer les lieux touristiques (lieux d’hébergement et de restauration, les sites touristiques, les activités de loisirs, les plages…) et ainsi donner aux personnes en situation de handicap la possibilité de partir en vacances plus facilement.

Les différents labels changeront-ils quelque chose ? En 2015 serait-il question de sanctions ?

Pour en savoir plus :

sur le label Tourisme et Handicap : http://www.tourisme.gouv.fr/vacances/tourisme-handicap/label.php

sur le label Destination pour Tous  : http://www.developpement-durable.gouv.fr/Label-Destinations-pour-tous.html 

ou encore : deuxième appel à candidature pour l'obtention du label "Destination pour tous" ouvert jusqu'au 30 juin 2014

 

 

Chiffres clés du handicap

12 Millions de Français sont porteurs d'un handicap

5,5 Millions  se déclarent en situation de handicap

1,5 Millions souffrent d'une déficience visuelle

850 000 Français disposent d'une mobilité réduite

Copyright © 2007-2017 Médialis - Tous droits réservés