Lexique de A à I

Vous trouverez ici le lexique de l'accessibilité de A à I :

  • Accessibilité : mesures d’adaptation et d’aménagement de l’espace social destinées à en faciliter l’accès aux personnes en situation de handicap ou à mobilité réduite. Ces mesures concernent la voirie urbaine, les transports publics, toutes installations neuves de locaux ouverts au public, les immeubles d'habitations, ...

  • Aire de débattement : aire représentant la projection au sol du champ de manœuvre d’une porte (ouverture et fermeture). Cette aire doit être bien éclairée et marquée au sol.

  • Aire de rotation : espace permettant à une personne à mobilité réduite de réaliser un tour complet (diamètre 1m50).

  • Aspérité : saillie, inégalité de surface. La loi sur l’accessibilité de 2005 impose que le sol soit sans trou et aspérité. L’objectif est notamment d’éviter la présence de flaques d’eau qui peuvent geler et donc représenter un danger.

  • Balisage : ensemble de balises placées dans le but d’indiquer un chemin ou de prévenir d’un danger.

  • Bandes podotactiles : éléments en relief positionnés au sol comprenant les bandes d’éveil de vigilance (BEV) qui préviennent la personne malvoyante ou non voyante d’un danger, obstacle ou changement de niveau et les bandes de guidage (BDG) qui décrivent un cheminement usuel permettant à la personne de se repérer dans un espace.

  • Barrière garde-corps préhensible : aménagement spécifique à usage sécuritaire en cas de rupture de niveau du cheminement.

  • Bordure chasse-roue : élément d’une hauteur de 5 cm permettant d’éviter la déviance ou la chute d’un fauteuil sur une pente et utile au repérage d’une personne malvoyante.

  • Bordure de cheminement : dispositif de protection obligatoire en cas de rupture de niveau supérieure à 0,40 m.

  • Boucle d’induction magnétique : solution de transmission du son grâce à un système sans fil de champ magnétique. Elles ont pour objectif d’améliorer la qualité d’écoute des personnes souffrant de déficience auditive munies d’appareils auditifs, en éliminant les bruits ambiants.

  • Braille : alphabet en points et en relief à l’usage des non voyants.

  • Chanfrein : surface plate obtenue en supprimant l’arête d’une pièce après l’avoir limée à 45°.

  • Champs visuel : espace perçu par le regard immobile et comprenant une zone centrale, une zone moyenne et une zone périphérique.

  • Cheminement principal : cheminement qui doit permettre l’accès à l’entrée d’un bâtiment sans rupture de la chaîne de déplacements depuis l’extérieur de ce bâtiment.

  • Contraste visuel : opposition entre deux couleurs, dont l’une fait ressortir l’autre, pour mettre en avant une information, un objet, …

  • Contremarche : partie verticale de la marche d’un escalier. La loi de 2005 sur l’accessibilité pour tous impose que la première et la dernière contremarche soient mises en avant en étant contrastées et aient une hauteur minimale de 10 cm. L’objectif est de réduire les risques de chutes pour les personnes aveugles et malvoyantes.

  • Dévers : pente transversale d’un des versants d’un trottoir ou d’une chaussée. Dans le cadre de la loi du 11 février 2005 sur l’accessibilité pour tous, un dévers doit être inférieur ou égal à 2 %.

  • Douche à l’italienne : douche posée au ras du sol, sans marche, dont le bac à douche est intégré directement au sol.

  • EAS : espace d’attente sécurisé destiné à la mise à l’abri provisoire d’une personne en incapacité d’évacuer rapidement en cas d’incendie.

  • Encastré : objet ou élément emboîté dans un autre exactement taillé à cet effet.

  • ERP (Etablissement Recevant du Public) : ces établissements sont classés selon 5 catégories distinctes en fonction de leur effectif :
    • 1re catégorie : au-dessus de 1 500 personnes ;
    • 2e catégorie : de 701 à 1500 personnes ;
    • 3e catégorie : de 301 à 700 personnes ;
    • 4e catégorie : 300 personnes et au dessous, à l'exception des établissements compris dans la 5e catégorie ;
    • 5e catégorie : le seuil dépend du type d’établissement et est inférieur à celui de la 4ème catégorie.

  • Escalier hélicoïdal : escalier ayant la forme d’une hélice.

  • Escalier balancé : escalier ayant un ou plusieurs virages.

  • Escalier en pas d’âne : escalier disposant d’un grand giron (grande largeur de marche) mais d’une faible hauteur de marche.

  • Espace de manœuvre : espace permettant à une personne à mobilité réduite d’effectuer un demi-tour ou de changer de direction. Il doit être libre de tout obstacle (diamètre 1m50).

  • Espace de manœuvre de porte : espace rectangulaire nécessaire pour ouvrir ou tirer une porte et variable selon le sens d’ouverture de la porte, qu’elle soit latérale ou perpendiculaire à l’axe d’une circulation commune.

  • Espace d’usage : espace permettant à une personne à mobilité réduite (personne en fauteuil roulant ou personne avec une ou deux cannes) d’utiliser librement un équipement ou un dispositif de commande ou de service (sanitaires, lavabo, interphone, …).

  • Giron : grande largeur de marche.

Chiffres clés du handicap

12 Millions de Français sont porteurs d'un handicap

5,5 Millions  se déclarent en situation de handicap

1,5 Millions souffrent d'une déficience visuelle

850 000 Français disposent d'une mobilité réduite

Copyright © 2007-2017 Médialis - Tous droits réservés