I wheel Share, l'application qui facilite le handicap

Source : rtl.fr

I wheel share. Tout le concept de l'application créée en décembre 2015 par Audrey Sovignet tient dans son nom. Un habile jeu de mots en langue anglaise : À l'écrit, "Wheel share" veut dire "fauteuil roulant". Phonétiquement, ces trois mots signifient également "Je vais partager". Le but de l'application ? Cartographier les lieux accessibles aux handicapés. Mais pas seulement : "C'est avant tout l'accessibilité aux expériences. On s'adresse aussi aux sourds, malentendants, non-voyants et malvoyants", explique Audrey Sovignet. 

L'idée de cette application est née lorsque Lucas, le petit frère d'Audrey Sovignet, a été victime d'un accident de la route qui l'a rendu paraplégique. Après neuf mois passés en centre de réadaptation, le jeune homme a dû se confronter à la dure réalité vécue par une personne en fauteuil roulant. "C'était un peu comme sortir d'un cocon. Cette réalité était pleine d'obstacles et de freins à sa liberté", confirme la chef d'entreprise. Durant ce drame familial, Audrey Sovignet suivait une formation pour apprendre à créer son application mobile. "La solution m'est apparue comme évidente", explique-t-elle. Lire la suite ...

Chiffres clés du handicap

12 Millions de Français sont porteurs d'un handicap

5,5 Millions  se déclarent en situation de handicap

1,5 Millions souffrent d'une déficience visuelle

850 000 Français disposent d'une mobilité réduite

Copyright © 2007-2017 Médialis - Tous droits réservés