Claire-Lise Campion propose un agenda pour rendre la France accessible en 2022 au plus tard

Source : www.faire-face.fr

Oui, l’échéance légale de 2015 pour la mise en accessibilité doit être maintenue. Mais non, vu le retard pris, tous les bâtiments et moyens de transport ne pourront être rendus accessibles.

Voilà le constat que dresse Claire-Lise Campion dans le rapport Réussir 2015, l’accessibilité des personnes handicapées au logement, aux établissements recevant du public, aux transports, à la voirie et aux espaces publics, qu’elle a remis ce 1er mars, à midi, au Premier ministre. Pour sortir de l’impasse, la sénatrice propose un dispositif qui « permet en quelque sorte d'enjamber l'échéance de 2015 » : les agendas d’accessibilité programmée (Ad’ap). Les maîtres d’ouvrage, publics et privés, s’engageraient avant fin 2014 sur un programme de mise en accessibilité qu’ils devraient avoir respecté dans les sept ans maximum. Ce qui repousse donc l’échéance d’une France accessible à 2022.

Lire la suite ...

Chiffres clés du handicap

12 Millions de Français sont porteurs d'un handicap

5,5 Millions  se déclarent en situation de handicap

1,5 Millions souffrent d'une déficience visuelle

850 000 Français disposent d'une mobilité réduite

Copyright © 2007-2017 Médialis - Tous droits réservés